La vente à découvert est une des stratégies d’investissement qu’utilisent les traders boursiers. Elle permet de vendre des produits dont l’on ne dispose pas encore. Comprenons alors dans un premier temps, comment elle fonctionne, puis dans un second temps, ses limites et ses avantages

Le principe de la vente à découvert

Sur les marchés financiers, les investisseurs font appel à de nombreuses stratégies pour se prémunir contre les risques. La spéculation en est une. Elle consiste à acheter des produits financiers lorsque le cours est faible et les revendre lorsque celui-ci est suffisamment élevé pour constituer du profit. Mais cette technique ne marche pas à tous les coups puisque les valeurs peuvent également évoluer à la baisse.

Avec la vente à découvert, on raisonne à l’inverse ; l’astuce consiste à miser sur la baisse du cours. Le principe est simple. Si vous pensez que le titre en question se dépréciera dans les prochains jours, vous n’avez pas intérêt à en acquérir davantage, mais plutôt d’en vendre. Vous le récupèrerez lorsque le scénario attendu se produit. Le gain que vous réaliserez correspond ainsi à l’écart entre les deux cours. Ainsi, plus celui-ci est important, plus la plus-value sera élevée.

Limites et avantages de la VAD

Bien qu’efficace, cette stratégie ne peut s’appliquer que sur les actions dites SRD (Service de règlement différé). En effet, un titre vendu à découvert est un titre que l’on ne possède pas encore. De ce fait, l’opération est assimilable à une transaction à crédit. Ce qui fait qu’elle est exclusivement réservée aux actions SRD. Par ailleurs, cette pratique n’est pas permise dans le cadre d’une opération sur un PEA (Plan d’épargne en action).

Il est utile de savoir également que certaines entreprises interdisent la vente à découvert de leur action. Il convient alors de bien se renseigner avant de prendre une décision. Malgré cela, presque tous les instruments financiers peuvent être vendus à découvert. À cet effet, les investisseurs en trading de l’or tout comme ceux du trading du pétrole ou du trading boursier peuvent avoir recours à cette technique. La vente à découvert permet de rendre un titre plus liquide. En outre, elle est une solution à la formation des bulles spéculatives.